ODWS logoThe Open Door Web Site

LE CRIME NE PAIE PAS

a French reader by Huguette Zahler

Chapitre 13 : Le mystère des manuscrits de la BNFFrançois Mitterrand a été président de la France de 1981 à 1995. Il a été le premier président socialiste de la Vème République.

MAP13 
 

Depuis plusieurs mois, quatre manuscrits d’auteurs français avaient disparu de la bibliothèque de France, sur le site François MitterrandFrançois Mitterrand a été président de la France de 1981 à 1995. Il a été le premier président socialiste de la Vème République., dans le 13ème arrondissement.

Jacques et Jean-Pierre avaient été appelés car les chercheurs qui avaient fait la demande pour étudier ces manuscrits étaient tous de jeunes étudiants universitaires. Cependant, il avait été impossible de les accuser car, sur leur fiche de sortie, il était bien marqué que le livre avait été rendu.

Nos deux amis étaient donc, maintenant, au rez-de-jardin de la bibliothèqueIl y a deux niveaux à la BNF François Mitterrand. Le haut-de-jardin qui est ouvert à tous pour la lecture et à la recherche et le rez-de-jardin qui n’est ouvert qu’aux chercheurs munis d’une carte. Ce sont des étudiants, des professeurs, des journalistes, des écrivains. En faisant la demande quelques jours auparavant, ils peuvent aussi consulter les manuscrits originaux qui sont entreposés dans les quatre tours de la bibliothèque., avec de fausses cartes de chercheurs.

Ce matin-là, on les avait prévenus qu’une jeune Américaine avait fait la demande pour consulter le manuscrit de «Paroles» de Jacques PrévertJacques Prévert (1900-1977) , poète et cinéaste . Son recueil de courts poèmes, Paroles, publié en 1945 est très célèbre, encore aujourd’hui. et un Français avait demandé celui de «l’Etranger» d’Albert CamusAlbert Camus 1913-1960, écrivain, dramaturge, essayiste, philosophe français. Son roman «L’Etranger» est le deuxième roman de la littérature française le plus lu et le plus traduit dans le monde (après Le Petit Prince de Saint-Exupéry)..

 

JACQUES

Tu t’occupes du garçon, je prends la fille.

JEAN-PIERRE

Evidemment, jolie comme elle est!

   

Ils s’étaient donc assis, chacun avec un livre et de quoi prendre des notes, Jacques près de la jeune fille et Jean-Pierre près du garçon.

Après trois heures pendant lesquelles les deux suspects n’avaient pas levé la tête de leurs manuscrits respectifs, Jacques et Jean-Pierre s’étaient levés pour prendre un café.

   

JACQUES

Dis donc, c’est incroyable comme elle travaille! Elle prend des tonnes de notes, elle regarde une seule page pendant une demi-heure.

JEAN-PIERRE

Le mien aussi mais il va plus vite.

Mais Jacques et Jean-Pierre devaient reprendre leurs places jusqu’au départ des deux chercheurs.

Une demi-heure plus tard, la jeune fille fermait son manuscrit et se dirigeait vers le comptoir pour le rendre. Le garçon que surveillait Jean-Pierre, lui, n’avait pas bougé.

L’idée était de suivre le livre et non la jeune fille. C’est donc avec regrets que Jacques l’a regardée partir (elle était vraiment très jolie!).

Le livre avait été mis dans un grand bac, sous le comptoir.

JACQUES

(montrant sa carte de policier à l’employé) : Et maintenant, que devient ce livre?

L'EMPLOYE

Il reste ici et quelqu’un de la Tour des Lettre viendra le chercher. Les manuscrits ne voyagent pas entre les différents services comme les autres livresPour aller d’une tour à l’autre, les livres sont transportés dans des boîtes attachées à des rails qui sont fixés au plafond..

JACQUES

Quand cette personne va-t-elle venir?

L'EMPLOYE

Dès que je l’appellerai. Vous comprenez, ces manuscrits valent beaucoup d’argent! On les remet très vite à leur place.

JACQUES

Bien, appelez et, surtout, ne dites rien.

   

C’était facile de suivre la femme qui est arrivée un quart d’heure plus tard, portant une serviette noire dans laquelle elle a vite mis le livre. Cependant, au lieu de monter, avec son précieux chargement, à la Tour des Livres, elle s’est attardée, un peu trop au goût de Jacques et elle est entrée dans les toilettes proches de l’ascenseur.

Jacques a vite appelé Jean-Pierre avec son portable miniature inséré dans l’oreille.

   

JACQUES

Vite, toilettes près de l’ascenseur.

 

Quand la femme est sortie des toilettes, avec la serviette noire, Jean-Pierre l’a suivie. Jacques, lui, est entré dans les toilettes où il a cherché le fameux manuscrit. Il était dans un sac en papier, au fond de la poubelle, près du lavabo.

 

JACQUES

(à Jean-Pierre , avec le portable) : Trouvé. Je me cache dans les toilettes. Toi, tu la suis pour savoir ce qu’elle fabrique. J’attends ici car je suppose qu’il y a une complice.

   

En effet, une jeune femme est entrée dans les toilettes et s’est précipitée vers la poubelle. Ne trouvant rien, elle s’est énervée et a renversé la poubelle sur le sol.

   

JACQUES

(sortant de sa cachette) : C’est le manuscrit de PAROLES que vous cherchez? Non, n’essayez pas de vous enfuir. Voici ma carte : vous êtes en état d’arrestation.

   

Pendant ce temps, l’autre femme avait remis le livre à sa place mais ce n’était qu’une vulgaire édition qui ne valait pas plus de 10€.

Les deux complices ont donc été arrêtées et ont avoué le vol des autres manuscrits. Pour les sortir de la bibliothèque, l’une d’entre elle pénétrait dans le jardin intérieur et plaçait le livre dans un sac en plastique, sous un buisson bien épais. La nuit venue, elle escaladait les rambardes qui font le tour de l’esplanade et descendait dans le jardin prendre le butin! Les manuscrits étaient alors vendus à un receleur qui avait l’intention de les vendre aux enchèresvente aux enchères = "auction" en anglais. dans quelques années.

En sortant de la bibliothèque, Jacques et Jean-Pierre ont eu la surprise de voir la jeune Américaine qui, de toute évidence les attendait.

   

LA JEUNE AMERICAINE

(à Jacques) : Alors, Monsieur le menteur, que faisiez-vous en bas, à part regarder par - dessus mon épaule?

JACQUES

(en riant) : Je n’ai pas l’air d’un chercheur?

LA JEUNE AMERICAINE

Pas du tout!!!! Vous avez plutôt l’air d’un flic!

JEAN-PIERRE

Exact…….Nous prouvons au monde que LE CRIME NE PAIE PAS!

JACQUES

Allez, venez prendre un café et nous vous expliquerons.

 

 
 

13th Arrondissement: Gobelins (49th quartier: Salpètrière, 50th quartier: Gare, 51st quartier: Maison-Blanche, 52 quartier: Croulebarbe)

 
 

Privacy Policy

Copyright Information

Sponsored Links

Sponsored Pages

Donating to the ODWS

Advertising on the ODWS