ODWS logoThe Open Door Web Site

LE CRIME NE PAIE PAS

a French reader by Huguette Zahler

Chapitre 20 : Les jeunes musiciens de la Campagne à Paris

MAP20 
 

Il y a, dans le 20ème arrondissement de Paris, un quartier qui s’appelle, à juste titre, «la campagne à ParisIl ne reste plus beaucoup de vieux quartiers à Paris qui a été transformé au fil des ans, notamment par le Baron Haussman au 19ème siècle. Cependant, dans chaque arrondissement, on peut encore trouver des petites rues où les maisons n’ont pas changé depuis un ou deux siècles.». Il s’agit de quelques petites rues bordées de maisons individuelles entourées de jardins. C’est un quartier très calme et ses habitants n’aiment pas les intrus

Il est inutile de préciser que les trois jeunes gens qui ont loué un sous-sol pour y faire de la musique n’ont pas été très bien accueillis.

Le Commissariat du 20ème avait reçu 18 plaintes de voisins mais, quand ils étaient allés sur place, ils n’avaient jamais entendu de bruit. Ils ont donc demandé à la BPJ de s’occuper de l’affaire.

Jean-Pierre et Jacques étaient heureux de se promener dans ce joli petit coin de Paris.

JEAN-PIERRE

On se croirait vraiment à la campagne!

JACQUES

On comprend les voisins, c’est tellement calme ici!

   

Il était 11 heures et les deux détectives étaient arrivés au 34 de la rue Jules Siegfried. On n’entendait aucun bruit.

   

JACQUES

Nos musiciens sont absents….

JEAN-PIERRE

Ou bien, ils dorment!

   

Pourtant, après le coup de sonnette de Jacques, la porte s’est ouverte et un jeune homme d’une vingtaine d’années est sorti du fameux sous-sol.

   

LE JEUNE HOMME

Oui? Je peux vous aider?

JEAN-PIERRE

(montrant sa carte) : Jean-Pierre Malle et voici mon collègue, Jacques Meyer, nous sommes de la BPJ.

LE JEUNE HOMME

La BPJ? Qu’est-ce que c’est?

JACQUES

Brigade pour la protection des jeunes.

LE JEUNE HOMME

Et bien, entrez, nous avons bien besoin de vous en effet!

   

Le sous-sol avait été complètement insonorisé et, au moment où nos deux amis y sont entrés, il était évident que les trois musiciens présents venaient de s’arrêter de jouer.

   

JEAN-PIERRE

C’est étonnant! Nous n’avons rien entendu du tout! Vous étiez en train de jouer?

LE SECOND JEUNE HOMME

Oui, alors, vous voyez, les voisins n’ont pas à se plaindre!

JACQUES

Une Gibson ! Elle est magnifique. C’est une Les PaulCes marques d’instruments de musique sont très connues en Europe.?

JEAN-PIERRE

étonné : Tu t’y connais en guitares électriques?

LE PREMIER JEUNE HOMME

Oui, c’est une Gibson Les Paul, la reine des guitares!

JACQUES

Elle est superbe mais, que se passe-t-il avec les voisins?

LE TROISIEME JEUNE HOMME

Ils ne nous aiment pas, ce sont tous des vieux, ils sont jaloux!

JEAN-PIERRE

Ce n’est pas impossible mais, quand même, vous ne faites jamais plus de bruit que cela? Et ce synthétiseur? Il ne fait pas de bruit?

LE SECOND JEUNE HOMME

Mais si, nous faisons du bruit, tout le temps, mais on ne peut rien entendre du dehors! Ecoutez.

   

Et, pour les deux détectives ébahis, les trois jeunes musiciens ont joué un morceau fort beau de leur composition. Il y avait donc deux guitares, dont une basse et le clavier. Au milieu de ce concert improvisé, Jacques est sorti et il est revenu quelques minutes plus tard.

   

JACQUES

C’est vrai, on n’entend rien du tout!

   

Les deux détectives ont quitté les musiciens, persuadés que les voisins avaient exagéré mais, en partant, Jean-Pierre leur a donné sa carte:

   

JEAN-PIERRE

Appelez-nous si vous avez encore des ennuis.

   

Ils avaient oublié cette visite quand Jean-Pierre a trouvé un message sur son portable : les jeunes musiciens leur demandaient de venir au plus vite rue Jules Siegfried.

Les trois jeunes étaient effondrés : la porte de leur sous-sol avait été fracturée et les instruments de musique complètement détruits.

   

LE PREMIER JEUNE HOMME

Ma Gibson, elle m’a coûté 3000 €…..

LE SECOND JEUNE HOMME

Et le synthétiseur, c’est un KorgCes marques d’instruments de musique sont très connues en Europe., il coûte autant….

LE TROISIEME JEUNE HOMME

J’avais mis toutes mes économies dans ma guitare.

JACQUES

C’est de la malveillance et non un vol, je pense que nous devons malheureusement chercher chez vos voisins!

JEAN-PIERRE

Regarde le piano, on a utilisé un gros bâton pour le casser.

JACQUES

Et sur la guitare, il y a des traces de cendres : on a utilisé un tisonnier……

JEAN-PIERRE

Il a plu hier, le sol est mouillé, allons voir dans le jardin.

   

C’est sans aucun mal qu’ils ont suivi la trace des pas jusqu’au pavillon des voisins : un vieux couple qui les regardait venir avec inquiétude.

Ils ont quand même ouvert aux deux détectives après le 10ème coup de sonnette.

JACQUES

(présentant sa carte) : Bonjour Monsieur , je suis détective, je peux vous parler?

LE VIEIL HOMME

Comment? Je suis sourd. Qu’est-ce que vous dites?

JEAN-PIERRE

(s’avançant dans le couloir) : Bonjour Madame, nous sommes détectives.

LE VIEILLE FEMME

(montrant son mari) : Ce n’est pas moi qui ai eu l’idée, c’est lui.

JACQUES

Ah oui, quelle idée?

JEAN-PIERRE

Casser les instruments de musique de vos voisins?

JACQUES

Votre mari dit qu’il est sourd, en quoi la musique des jeunes voisins le gênait-elle?

LE VIEILLE FEMME

(à son mari) : Tu vois, il ne fallait pas le faire, je te l’avais dit……

LE VIEIL HOMME

Ils faisaient du bruit…..

JACQUES

C’est faux, leur sous-sol était insonorisé.

JEAN-PIERRE

Allez, venez au commissariat du 20ème tous les deux, vous avez détruit des instruments qui coûtent cher et vous êtes entrés par effraction dans une propriété privée.

JACQUES

Même à votre âge, vous allez apprendre que LE CRIME NE PAIE PAS.

 

 
 

20th Arrondissement: Ménilmontant (77th quartier: Belleville, 78th quartier: Saint-Fargeau, 79th quartier: Père-Lachaise, 80th quartier: Charonne)

 
 

Privacy Policy

Copyright Information

Sponsored Links

Sponsored Pages

Donating to the ODWS

Advertising on the ODWS